dimanche 3 avril 2011

Shooters (Triple tap)


C’est Derek Yee qui prend les commandes ce Triple tap, suite, remake ou plus simplement variation de Double tap. Wild Side sort le film en DVD sous le titre de Shooters, titre qui peu sembler plus simple à comprendre. Comme dix ans auparavant, les deux protagonistes se rencontrent dans une compétition de tir au pistolet. Ken Kwan (Louis Koo) gagne le premier prix en parvenant à faire un triple coup (le titre du film) sur la cible en un temps record. Il reçoit les félicitations de tous et retient l’attention de l’inspecteur Jerry Chong (Daniel Wu) qui n’arrive que deuxième.

Dans le même temps, un fourgon blindé transporte des bons du trésor. Fong (Lam Suet) est à l’arrière sous la garde de quelques vigiles mais le fourgon est attaqué sur l’autoroute par une bande de malfrats armés qui veulent récupérer les bons. Les vigiles répliquent et sont abattus par les malfrats. C’est alors que Ken Kwan arrive dans sa voiture de sport. De loin, il observe la scène et constate que ce braquage ne se passe pas dans le plus grand calme. Ken va cherche son arme pour protéger les vigiles et Fong. Là, un policier en moto (Andrew Lin) arrive. Il se fait tirer dessus et tombe à terre. Fong se fait abattre. Ken tire et tue les malfrats et seul l’un d’eux parvient à partir. Ken revient à sa voiture pour appeler la police.

Jerry va être chargé d’enquêter sur cette affaire car la justice décide de poursuivre Ken puisque cinq hommes sont morts. La presse fait de lui un héros moderne et la cour pénale a du mal à aller contre l’opinion publique. Ken sera acquitté du meurtre et est considéré en état de légitime défense. C’est un homme riche, connu et qui est soutenu par sa patronne Anna Shaw (Li Bing-bing). Pourtant celle-ci ignore que Ken fait des malversations bancaires pour une somme astronomique de 60 millions de dollars. Ken a aussi une petite amie, infirmière (comme dans Double tap). Ting (Charlene Choi) sent que son copain lui échappe. Ken, comme Leslie Cheung, a pris goût au crime.

On ne la fait pas à Jerry qui soupçonne Ken de ne pas être si innocent que cela. Mais il a un grand alibi (et les connaisseurs d’Hitchcock comprendront ce que je veux dire). Il accumule les indices et les preuves contre lui et va prendre des conseils auprès de Miu (Alex Fong Chun-sun qui vient faire une petite apparition). Là où la mise en scène devient trop visible est quand en contrechamp, on découvre le revers de l’histoire. Ken rencontre le malfrat qui était parti lors de la tuerie (Chapman To). On pense qu’il va le menacer mais cela ne sera pas le cas. Triple tap tente de produire un suspense de manière forcée mais le vrai souci est Louis Koo qui n’arrive pas à offrir la tension que donnait Leslie Cheung, puisque leurs rôles sont similaires. Le film est beaucoup trop bavard et ne fait pas confiance à ses personnages en expliquant tout par les dialogues. C’est du coup très décevant d’autant que le film est un peu trop long.

Triple tap (槍王之王, Hong Kong, 2010) Un film de Derek Yee avec Louis Koo, Daniel Wu, Charlene Choi, Li Bing-bing, Chapman To, Lam Suet, Alex Fong Chung-sun, Andrew Lin, Clarol Yeung, Michael Wong, Geoffrey Wong, Lui Kit.

1 commentaire:

Leny a dit…

Je trouve dommage et étrange que Wild Side n'ait pas plutôt choisi Double Tap avec Leslie Cheung. Il me semble qu'il n'est toujours pas sorti en France.